Bienvenue sur cette FAQ.

Vous trouvez ici les meilleurs intervenants dans le champ de la résolution des difficultés relationnelles, des litiges et des conflits : les Médiateurs Professionnels. Formés à l’EPMN, initiatrice de la Profession de Médiateur, ils sont membres de la CPMN. Ils peuvent organiser une équipe afin de répondre à la problématique que vous rencontrez et intervenir complémentairement à vos conseils.

Pour vos recherches, n’hésitez pas, demandez et nous favoriserons vos projets d’entente, pour la promotion éthique de l’entente sociale.

Merci de votre venue et bon usage de la « Médiation Professionnelle ».

Jean-Louis Lascoux

Vous recherchez un Médiateur Professionnel

Depuis le 1er janvier 2019, pour des différends dont le montant des enjeux ne dépasse pas 5.000 €, le recours à un processus amiable est obligatoire, comme la médiation. En plus, si le juge considère que ça peut être productif, il peut ordonner une médiation à tout moment de la procédure. Depuis 20 ans, la médiation professionnelle est le processus associée au droit à la médiation et à l’exercice de la liberté de décision et à la conclusion d’entente. C’est vous qui décidez !

Loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle, Art. 4

Décret n° 2019-1333 du 11 décembre 2019 réformant la procédure civile, pris en application de la loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle

« Art. 750-1.-A peine d’irrecevabilité que le juge peut prononcer d’office, la demande en justice doit être précédée, au choix des parties, d’une tentative de conciliation menée par un conciliateur de justice, d’une tentative de médiation ou d’une tentative de procédure participative, lorsqu’elle tend au paiement d’une somme n’excédant pas 5 000 euros ou lorsqu’elle est relative à l’une des actions mentionnées aux articles R. 211-3-4 et R. 211-3-8 du code de l’organisation judiciaire.
« Les parties sont dispensées de l’obligation mentionnée au premier alinéa dans les cas suivants :
« 1° Si l’une des parties au moins sollicite l’homologation d’un accord ;
« 2° Lorsque l’exercice d’un recours préalable est imposé auprès de l’auteur de la décision ;
« 3° Si l’absence de recours à l’un des modes de résolution amiable mentionnés au premier alinéa est justifiée par un motif légitime tenant soit à l’urgence manifeste soit aux circonstances de l’espèce rendant impossible une telle tentative ou nécessitant qu’une décision soit rendue non contradictoirement soit à l’indisponibilité de conciliateurs de justice entraînant l’organisation de la première réunion de conciliation dans un délai manifestement excessif au regard de la nature et des enjeux du litige ;
« 4° Si le juge ou l’autorité administrative doit, en application d’une disposition particulière, procéder à une tentative préalable de conciliation.

Extrait de la loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle (1) NOR: JUSX1515639L Version consolidée au 29 janvier 2020

NOTA :Par décision du Conseil constitutionnel n° 2019-778 DC du 21 mars 2019, l’article 4 de la loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle, dans sa rédaction résultant de l’article 3 de la loi du 22 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, a été déclaré conforme à la Constitution sous la réserve énoncée au paragraphe 20 aux termes de laquelle : “il appartiendra au pouvoir réglementaire de définir la notion de “motif légitime” et de préciser le “délai raisonnable” d’indisponibilité du conciliateur de justice à partir duquel le justiciable est recevable à saisir la juridiction, notamment dans le cas où le litige présente un caractère urgent.”

L’assistance d’un avocat est devenue obligatoire lorsque le montant de la demande est supérieur à 10.000 €.

Loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice

Par principe, les avocats ont le monopole de l’assistance des justiciables. Cependant des dérogations existent. Tout justiciable peut se défendre lui-même ou choisir de se faire assister ou représenter par d’autres personnes qu’un avocat, devant le Tribunal Judiciaire (C. proc. civ., art. 828) et le Conseil de Prud’hommes (C. trav., art. L. 1453-4 et R. 1453-2). Idem devant le Tribunal de Commerce (C. proc. civ., art. 853).

Il s’agit d’une obligation préalable de recours à un mode amiable avant d’engager une procédure au tribunal judiciaire (dette, voisinage…)

Choisissez parmi les médiateurs professionnels :

  • Déroulez le menu en haut
  • Sélectionnez la catégorie « Médiateur Professionnel » :
  • Cliquez sur le bouton « Trouver »
  • Trois possibilités : 1. faites défilez la liste ; 2. agrandissez la carte (selon : à la main ou avec le bouton « + » en vous rapprochant du lieu où vous souhaitez identifier un Médiateur Professionnel) ; 3. Cliquez sur « A proximité » en haut de la liste (activation automatique de la géolocalisation si disponible sur votre appareil)
  • Saisissez la Médiation professionnelle. Répondez au questionnaire de saisine et vous serez orienté vers un Médiateur Professionnel disponible
  • La Médiation Professionnelle peut intervenir. Rendez-vous sur le site internet homologué par la Commission d’Evaluation et de Contrôle de la Médiation de la Consommation – CECMC

Il s’agit d’une obligation préalable de recours à un mode amiable avant d’engager une procédure au tribunal judiciaire (dette, voisinage…)

Choisissez parmi les médiateurs professionnels :

  • Déroulez le menu en haut
  • Sélectionnez la catégorie « Médiateur Professionnel » :
  • Cliquez sur le bouton « Trouver »
  • Trois possibilités : 1. faites défilez la liste ; 2. agrandissez la carte (selon : à la main ou avec le bouton « + » en vous rapprochant du lieu où vous souhaitez identifier un Médiateur Professionnel) ; 3. Cliquez sur « A proximité » en haut de la liste (activation automatique de la géolocalisation si disponible sur votre appareil)
  • Saisissez la Médiation professionnelle. Répondez au questionnaire de saisine et vous serez orienté vers un Médiateur Professionnel disponible
  • saisissez le nom du professionnel, ne validez pas… la recherche est lancée
  • un peu de patience, tandis que la recherche est réalisée dans notre base
  • en trois quatre secondes, le résultat s’affiche ;
    • en l’absence de résultat, assurez-vous de l’orthographe…
    • en cas de résultat, glissez votre curseur sur le nom, cliquez

En cas de besoin d’assistance, vous contactez l’administration du site qui se fera un plaisir de tout faire pour répondre au mieux à votre recherche.

contact@allomediateur.com

Vous souhaitez être référencé sur AlloMediateur

Les inscriptions restent soumises à la validation par la Médiation Professionnelle dont les décisions relèvent de ses choix éditoriaux et de partenariat. La Société MP n’a aucune obligation de publication des fiches qui lui sont soumises. Pour toutes les interventions sur allomediateur.com votre adresse courriel (mail) avec l’extension @cpmn.fr doit être active.

Pour être sur l’annuaire AlloMediateur, vous devez :

  • au minimum être titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur – CAP’M
  • Etre membre du Collège de la Médiation Professionnelle (MP salarié, bénévole, médiateur stagiaire, ancien élève EPMN sans activité de MP…) : catégorie unique : médiateur du collège EPMN ;
  • Etre Médiateur Professionnel : membre de la CPMN + RCP : accès à toute les catégories de compétences, habilitations et géographiques, indication des coordonnées, identification GPS avec indication des coordonnées, courriel et tél.
  • Cliquer sur le bouton « Ajouter une fiche » https://www.allomediateur.com/ajouter/
  • Compléter le document :
    • belle photo de vous
    • logo
    • autres belles photos d’environnement, de contexte
    • un texte de présentation, ce qui vous plait, vous motive
    • description des prestations, de vos interventions
    • utilisez vos mots clés dans vos textes, ça facile votre identification
    • indiquez les lieux géographiques de vos interventions (département, régions, pays…)
  • Validez… Vous pourrez revenir dessus… et Soyez un peu patient, le temps que le système enregistre vos données. Quand c’est ok, quelques secondes ! un message s’affiche et…
  • La fiche est devant vous avec un message : « Veuillez Patienter, Votre Fiche Va Être Examinée Prochainement. »
  • Vous pouvez encore la modifier
  • Vous devez être connecté sur votre compte. Vous devez disposer de l’adresse @cpmn.fr active. A défaut, demandez à l’administration du site : contact@allomediateur.com
  • Allez sur le nom de votre compte (à côté de « Ajouter une fiche »)
  • Déroulez le menu : allez sur « Tableau de bord »
  • Sur la gauche, cliquez sur « Ma fiche » ; elle est présentée à votre écran. Les trois points superposés en bout de ligne vous permettent de choisir entre « éditer » ou « supprimer »
  • Le menu « Profil » ouvre la fenêtre d’administration de votre compte. Il n’est pas utile à compléter plus que ça dans l’usage que nous faisons de cet outil.
  • Cliquez sur « Connexion »
  • Si vous avez enregistré les informations de connexion, elles reparaissent par défaut,
    • sinon, vous devez les ressaisir dans la fenêtre qui s’affiche sur votre écran.
  • Si vous avez oublié votre mot de passe, pas de panique : redemandez-en un.
  • Si vous n’avez plus l’adresse @cpmn.fr, votre accès peut être très limité… Mais vous pouvez demander à ce que le contenu de votre fiche soit simplifié ou retirez.
    • Reprenez l’adhésion à la CPMN, vous aurez directement la main.
  • Connexion
  • Tableau de Bord
  • Ma fiche
  • Au bout de la ligne, choisir supprimer : c’est irréversible. Vous disparaissez du référencement de la Médiation Professionnelle !

En cas de besoin d’assistance, vous contactez l’administration du site qui se fera un plaisir de tout faire pour répondre au mieux à votre recherche.

contact@allomediateur.com

Démonstration : premiers pas…