ASMAN Patricia Vérifié

 

Avocat au barreau de Côté d’Ivoire, j’interviens dans différents domaines pour le règlement des contentieux commerciaux et des conflits du travail , le plus souvent par voie judiciaire et quelque fois par la voie de la négociation, du règlement amiable; En matière de divorce, par la voie non contentieuse mais judiciaire du consentement mutuel. J’ai donc un rôle de conseil juridique et ensuite un rôle d’assistance judiciaire devant les tribunaux.

indiquez ici une présentation détaillée de votre activité et services. Plus ce sera complet, mieux c’est !

Marcory, Zone 4C, 102 Rue Louis Lumière, Résidence BEGONIA, 5è étage, Appt 5A, 26 BP 135 Abidjan 26 Tél. 21 35 92 91 / 21 35 92 92 / 07 40 73 12

Interview

Q Pourquoi vouloir exercer la Profession de Médiateur ?

La formation à la médiation professionnelle a changé ma manière d'aborder les contentieux. Je ne me focalise plus uniquement sur les aspects juridiques, la préservation ou la réparation des intérêts pécuniaires et moraux.

La méditation professionnelle élargit mon champ de vision sur les relations interpersonnelles des personnes en situation de conflit (conflit de toute nature, personnel, commercial, social...) avec pour principal objectif de rétablir la qualité de leurs relations et de rechercher l'Entente entre les parties.

Q A-t-on vraiment besoin de médiateurs professionnels? ?

Oui, aujourd’hui plus que jamais, car je pense que plus les gens sont assoiffés de pouvoir, accrochés à des intérêts matériels, économiques, plus ils sont fragilisés sur le plan des relations personnelles, qu’ils pensent être en contradiction, en conflit avec leurs intérêts. Avec la première session de formation, j’ai été confortée dans l’idée que la qualité des relations personnelles est le véritable facteur de la paix intérieure, de la paix sociale.

Q Penses-tu que dans les tensions socio-politiques actuelles, notamment dans la crise de confiance qui se manifeste en Afrique contre les philanthropes de tous bords, en l’occurrence sur la question de la vaccination contre le Covid,-19, le médiateur professionnel a une responsabilité à prendre?

Il a été constaté ces derniers temps, à travers des prises de positions sans ambiguïté, que certaines populations africaines rejettent toute vaccination éventuelle contre le Covid-19. Une crise de confiance, sur fond de soupçons de racisme doublé d’un soupçon de complots visant à réduire la démographie de ces populations. Si donc, un vaccin est trouvé contre la pandémie du Covid-19, le médiateur professionnel aura un rôle de responsabilité à jouer face au risque de trouble.
En effet, devant tous les intérêts qui seront en jeu: santé publique, économique.... quelqu’un d’impartial, de neutre, d’indépendant, d’éclairé sur tous les aspects des positions et des intérêts des uns et des autres, un professionnel du rétablissement de la qualité relationnelle, aura le devoir d’agir pour désamorcer « la bombe  sociale». Mais, d’ores et déjà, le médiateur professionnel doit se mettre en mission!

Cette crise de confiance née de la gestion du Cocid-19 par les politiques, notamment, ici en Côte d’Ivoire, offre l’opportunité à la profession de médiateur professionnel de s’affirmer comme une profession, dont ni les politiques de toute nature, ni les populations, ne peuvent s’offrir le luxe d’ignorer.